Plus de 40 formations en Alternance

Responsable en Logistique

Pré-requis

Public en alternance

-  Titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau III.

Public en temps plein

-  Titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau III et bénéficiant d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans un emploi réel correspondant à l’emploi type du titre OU
- Titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau IV et bénéficiant d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans un emploi réel correspondant à l’emploi type du titre.

Objectif

- Concevoir des schémas d’optimisation des activités logistiques
- Définir des organisations de travail adaptées aux activités logistiques en intégrant la démarche de prévention des risques professionnels
- Mesurer les performances des activités logistiques
- Piloter des projets logistiques en réponse aux demandes d’évolution des activités logistiques

Programme

Accueil, présentation de la formation, tour de table 7 h 00
Thèmes transversaux de la formation 154 h 00
Bloc de compétences 1 (BC1) : Concevoir des schémas d’optimisation des activités logistiques 196 h 00
Bloc de compétence 2 (BC2) : Définir des organisations de travail adaptées aux activités logistiques en intégrant la démarche de prévention des risques professionnels 182 h 00
Bloc de compétence 3 (BC3) : Mesurer les performances des activités logistiques 105 h 00
Bloc de compétence 4 (BC4) : Piloter des projets logistiques en réponse aux demandes d’évolution des activités logistiques 119 h 00
Session de validation finale
Bilan, synthèse de la formation 7 h 00

DUREE TOTALE 770 h 00

Validation

Titre certifié « Responsable en logistique ».
Arrêté du 30 août 2016 publié au Journal Officiel du 7 septembre 2016 portant enregistrement au RNCP pour trois ans code NSF 311p


Dans quelles écoles FDG?

Responsable Production Transports de Personnes

Pré-requis

Titulaires des titres de niveau III suivants : BTS, DUT, Titre Technicien Supérieur en Transports de Personnes (TSTP), licence II. Titulaires des titres de niveau IV bénéficiant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans un emploi réel, correspondants à l’emploi type.

Objectif

Coordonner le service production. Garantir la faisabilité technique des engagements contractuels auprès des clients institutionnels ou privés. Participer à l’étude et à la conception des dossiers d’appels d’offres. Veiller à l’optimisation des moyens matériels et humains et en prévoit les adaptations futures.

Programme

Module AT 1
Culture professionnelle de base et mise en situation terrain

Approfondissement de 4 fascicules de pré-requis
1- Environnement géo-économique du transport de personnes
2- Environnement juridique
3- Environnement social
4- Environnement technique

MS1 : Construire une offre de TU conforme au cahier des charges  de l’AO
MS2 : Construire une offre en TNU conforme au cahier des charges de l’AO
MS3 : Interpréter les éléments constitutifs d’une demande de transport de personnes
MS4 : Assurer la production des services associés à une activité donnée

Matières transversales
1 - Bureautique et informatique professionnelle
2 - Langue étrangère appliquée
3 - Techniques de communication
4 - Gestion économique et analyse des coûts

Module AT2
MS5 : Structurer le service production en respectant les règles de droit social
MS6 : Manager les acteurs de la production
MS7 : Dynamiser structure et personnes dans une situation de changement

Matières transversales
1 - Gestion
2 - Langue étrangère appliquée

Module AT3
MS8 : Elaborer le budget de fonctionnement du service production
MS9 : Bâtir un tableau de bord de production et en apprécier les résultats

Matières transversales
1 - Langue étrangère appliquée
2 - Voyage d’étude

Synthèse (1 semaine)

Validation

Titre certifié « Responsable Production Transport de Personnes» (RPTP) de niveau II enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles. Code titre RNCP : 2856. Conformément à la décision du 09 février 2012 du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, la validation de ce titre permet d’obtenir par équivalence l’attestation de capacité professionnelle au transport de personnes.


Dans quelles écoles FDG?

Responsable Transport Logistique

Devenir responsable d’un service transport logistique

Reconnue par l’Etat par un titre certifié de niveau II (Bac+3 équivalent à la licence), la formation RPTL, par son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise.

2 statuts possibles :
-  temps plein (statut étudiant) : 7 mois de formation et 2 mois de stage
-  Alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation selon l’école) : 12 mois

Objectif :

Préparer les futurs responsables d’exploitation de services de transport routier ou aérien/maritime.
A la fin du cursus, l’étudiant / alternant sera en mesure de :
• Mettre en place des actions commerciales et participer à l’étude d’appels d’offres complexes
• Organiser les opérations de transport
• Elaborer et assurer le budget de son service
• Encadrer son équipe dans le respect de la législation sociale.

Programme :

Fondamentaux :  technique transport, commerce international, douane, anglais, gestion,
Module commercial : développer l’offre commerciale de son service
• Comprendre la fonction commerciale en transport logistique
• Maîtriser les fonctions achat, vente et négociation
• Mettre en place un plan d’actions commerciale
• Répondre à un appel d’offres complexe

Module 2 management : organiser son service et encadrer le personnel dans le respect de la législation sociale
• Connaître les principes de base du droit des affaires
• Connaître les règles de la gestion sociale d’une entreprise
• Maîtriser le risque juridique du manager
• Manager son équipe
• Recruter du personnel

Module 3 financier : optimiser les performances économiques et financières de son service
• Connaître les principes de base de la gestion
• Savoir établir le diagnostic financier d’une entreprise
• Mesurer la rentabilité et la productivité de son centre de profit
• Maîtriser les pratiques budgétaires de son centre de profit

Matières transverses

Anglais, bureautique, relations professionnelles

Les plus de la formation :

En sa qualité d’école professionnelle, l’ISTELI permet à ses étudiants d’obtenir, soit par équivalence, soit après réussite à un examen, des certificats professionnels reconnus et particulièrement appréciés en entreprises :
• Attestation de capacité Commissionnaire de transport
• Attestation de capacité Transport de marchandises
• IATA Introductory Course (diplôme aérien international dispensé en anglais et délivré par IATA Montréal)
• BEST : Diplôme d’anglais de la Chambre de Commerce Franco Britannique (Option Transport Logistique)
• Certification Voltaire

Validation

•  évaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels.
Diplôme Bac+3 (niveau II) certifié par l’Etat et classé au RNCP (Répertoire National des Compétences Professionnelles).

Admission :

• être titulaire d’un bac +2 (BTS, DUT …)
• Réussir les tests d’entrée.

Les métiers visés en entreprise

Quels métiers ?

Il s’agit de postes clef occupés dans des entreprises de transport routier, aérien ou maritime ou chez des prestataires logistiques. Rattaché au directeur d’agence, le responsable d’exploitation participe pleinement à l’organisation de l’agence et à son développement.
• Responsable de centre de profit
• Responsable d’exploitation
• Chef de service aérien ou maritime
• Responsable commercial

Quelles qualités ?

• Aisance relationnelle tant en interne avec les collaborateurs qu’en externe avec les clients
• Capacité à manager
• Sens des responsabilités et rigueur
• Capacité d’organisation
• Goût du challenge


Dans quelles écoles FDG?

Responsable Commercial Transport Logistique

Devenir le maillon fort de la réussite de l’entreprise

La formation RCTL est un Bachelor (niveau Bac+3), qui permet à l’étudiant d’acquérir les compétences indispensables au métier de conseiller commercial.

Son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise dès la sortie du cursus.
Elle se déroule en alternance, sur le rythme de 3 semaines en entreprise, 1 semaine à l’ISTELI.

Objectif :

Préparer les futurs commerciaux d’entreprise de transport routier ou aérien/maritime.

Programme :

La pédagogie est essentiellement basée sur la réalisation de mises en situation professionnelles, véritables problématiques d’entreprise.
Fondamentaux : transport et logistique, commerce international et environnement douanier, gestion

Module 1 : organiser l’action commerciale transport et logistique

• Analyser le marché et assurer une veille concurrentielle
• Concevoir son plan d’actions commercial
• Assurer la prospection commerciale

Module 2 : développer et gérer un portefeuille clients en transport et logistique

• Vendre les prestations transport logistique
• Gérer et développer un portefeuille clients transport et logistique.

Matières transverses

Anglais commercial, informatique : logiciel relation client.

Les plus de la formation :

• Formation ouverte à la demande des professionnels du transport et de la logistique
• Nombreuses simulations de négociations commerciales
• Utilisation de logiciels professionnels
• BEST : Diplôme d’anglais de la Chambre de Commerce Franco Britannique (Option Transport Logistique)
• Certification Voltaire
Validation

• évaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels d’entreprises transport logistique.
Admission :

• être titulaire d’un bac +2 (BTS, DUT …)
• Réussir les tests d’entrée.

Egalement les personnes, titulaires d’un bac minimum avec 3 ans d’expérience professionnelle significative en entreprise de transport et logistique et souhaitant évoluer vers la fonction commerciale.

Les métiers visés en entreprise

Les attachés commerciaux contribuent au développement économique de l’entreprise par des actions de prospection, de négociation et de développement de la clientèle existante.

Quels métiers ?

Les postes offerts aux débutants :
• Consultant commercial
• Chargé de développement, Conseiller commercial
• Technico-commercial, Attaché commercial
• Sales Executive

Fonctions évoluant rapidement vers les postes de

• Responsable commercial
• Responsable des ventes
• Chef de secteur
• Key Account Manager

Quelles qualités ?

• Aisance relationnelle tant en interne avec les collaborateurs qu’en externe avec les clients
• Goût du challenge
• Ecoute et Réactivité
• Sens des responsabilités et rigueur
• Capacité d’organisation


Dans quelles écoles FDG?

Déclarant en Douane et Conseil

Devenir un professionnel reconnu en douane

Reconnue par l’Etat par un titre certifié de niveau II (Bac+3 équivalent à la licence), la formation DDC par son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise.
Elle se déroule en alternance (contrat de professionnalisation) en 12 mois : 3 semaines en entreprise, 1 semaine à l’ISTELI.

Objectif :

Maîtriser les techniques douanières et conseiller les clients dans leur choix de mise en place de procédures douanières.
A la fin du cursus, l’étudiant / alternant sera en mesure de :
• Accomplir les formalités en douane à l’import et à l’export
• Garantir le respect des réglementations et procédures douanières
• Conseiller le client sur ses choix de solutions douanières
• Optimiser les organisations, les coûts et délais des opérations en douane.

Programme :

La pédagogie est essentiellement basée sur la résolution de mises en situation professionnelles, véritables problématiques d’entreprise.
Fondamentaux : douane et environnement international, transport, transit

Module 1 : Gérer les formalités douanières nécessaires à l’exportation et l’importation
• Connaître les techniques douanières
• Constituer et suivre le dossier douane à l’exportation et l’importation
• Déterminer le montant des droits et taxes
• Renseigner les documents déclaratifs officiels.

Module 2 : Optimiser les processus douaniers d’une entreprise
• Réaliser un diagnostic des pratiques douanières d’une entreprise industrielle ou commerciale
• Proposer et mettre en œuvre les procédures et régimes douaniers adaptés.

Disciplines transverses
Anglais, bureautique, relations professionnelles.

Les plus de la formation :

La formation DDC est unique en France et reconnue par les acteurs du commerce international (entreprises, organisations professionnelles et Douanes Françaises). Elle bénéficie de :
• soutien actif des organisations professionnelles : FTRAI, FNTR, SNADD, STM et TLF
• Reconnaissance de la conformité au Code des Douanes de l’Union Européenne par la Douane Française (la seule formation certifiée en France ayant cette reconnaissance)
• Labellisation par la DNRFP (Direction Nationale du Recrutement et de la Formation Professionnelle de l’Administration des Douanes).

Validation

• Evaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels du secteur douane.
Diplôme Bac+3 (niveau II) certifié par l’Etat et classé au RNCP (Répertoire National des Compétences Professionnelles).

Admission :

• être titulaire d’un bac +2 en transport, logistique ou commerce international
• réussir les tests d’entrée.

Les métiers

Au cœur de la supply chain, le Déclarant en Douane et Conseil accompagne par son expertise le développement des entreprises à l’international.

Quels métiers ?

• Déclarant en douane chez un commissionnaire de transport agréé en douane
• Organisateur / coordinateur en douane dans une entreprise industrielle ou commerciale
• Conseiller en douane

Quelles qualités ?

Pour mener à bien sa mission, l’agent d’exploitation doit :
• Etre rigoureux, calme et autonome
• Faire preuve de capacités de synthèse et d’analyse
• Avoir de bonnes capacités relationnelles en interne et en externe


Dans quelles écoles FDG?

Mastère Spécialisé Supply Chain Design & Management

Pré-requis

Cette formation s'adresse aux ingénieurs des grandes écoles, des écoles de commerce et aux détenteurs d'un master ou d'un diplôme de niveau Bac + 5. Des candidatures de titulaires de Bac + 4 avec expérience professionnelle peuvent être examinées. Bon niveau d'anglais indispensable.

Objectif

La formation est construite sous la forme de 14 modules d'une semaine (30 heures)  favorisant une approche interdisciplinaire comprenant des sciences techniques et de gestion. Possibilité de suivre la formation sur 2 années (modules capitalisables).

Programme

Statistical forecasting and demand management,
Global supply chain management
Industrial production systems & lean management
Decision support and supply chain optimization
Marketing and customer service
Industrial & logistic flows simulation
Distribution and warehousing inventory optimization
Designing the supply chain management
Purchasing management and global sourcing
Information systems
Skills management & team building
Financial decision and investment management
Business strategy
Transportation systems & International Trade
Total Quality Management
Project management
Préparation au BSCM de l'APICS

Validation

Diplôme international Mastère (MS) Spécialisé Supply Chain Design & Management délivré par l'Ecole des Ponts ParisTech.


Dans quelles écoles FDG?

Executive MBA Global & Domestic Transport Manager

Direction des Transports et des Flux Nationaux et Internationaux

Les objectifs du MBA

Ce programme s’adresse aux managers à haut potentiel, à la recherche d’un «accélérateur de carrière», souhaitant :

• Renforcer leurs compétences et développer leur expertise dans la conception et le pilotage des organisations Supply Chain-Transports nationales et internationales,
• Acquérir une vision globale et transversale de l’entreprise et de son environnement Supply Chain,
• Renforcer leur dimension managériale et leur leadership,
• Accéder à de plus hautes fonctions, à court ou moyen terme dans le secteur des transports.

Organisation du MBA
Formation sur 1 an

• Démarrage en juin 2018.
• Volume global annuel d’enseignement et coaching de 341 heures complété de la présentation d’un ‘business plan’ d’entreprise mené en groupe tout au long du cycle.

L’organisation des études

• Un séminaire d’intégration, 11 sessions de 4 jours par mois, positionnés systématiquement en deuxième ou troisième semaine, à l’Ecole, en entreprise en France ou à l’étranger.
• Dix thématiques organisées en modules de durée variable de 2 à 8 jours selon l’importance du sujet.
• En langues anglaise et française.

Le programme de la formation

Séminaire de rentrée

Organisation pédagogique + déroulement du MBA, constitution des groupes, affectation des projets de fin d’étude et coachs

Module 1

Assurer et maîtriser la veille dans ses dimensions économiques, sociales, environnementales, réglementaires, juridiques et technologiques

• Maitriser les approches et outils du marketing
• Mettre en place et utiliser les outils et procédures de veille dans les différentes dimensions de la décision stratégique de l’entreprise,
• Gérer les flux d’informations et approfondir les sujets clés,
• Assurer la diffusion à bonne date de l’information utile.

Module 2

Participer à la définition de la stratégie de l’entreprise & interagir avec la production, la chaîne Logistique et les autres composantes de l’Entreprise

• S’intégrer à la stratégie industrielle et commerciale de l’entreprise,
• Maitriser les interfaces, les échanges et la communication avec les autres fonctions de l’entreprise, en premier lieu avec les fonctions Marketing, R & D, Production (série et projets) et Supply Chain.

Module 3

Mettre en oeuvre la stratégie d’entreprise en termes échanges internationaux, d’implantations, de logistique et de transports

• Concevoir et développer des solutions transports et logistiques globales adaptées aux fournisseurs et marchés de l’entreprise, à l’import comme à l’export.

Module 4

Assurer le pilotage économique de l’activité : Dimensionner, gérer et optimiser les ressources (pilotage financier, fusion acquisition, optimisation douanière et fiscale...)

• Utilisation des outils financiers, comptables, douaniers, fiscaux et de pilotage de l’activité pour adapter et optimiser les ressources et dépenses relatives à son périmètre financier,
• Evaluation d’activités, d’actifs et passifs dans le cadre de projet de croissance externe,
• Construction de plans prévisionnels d’activité (business plan).

Module 5

Acheter, Vendre et Négocier (cotraitance, sous traitance, partenariat, négociation internationale / gestion des grands comptes…)

• Conduite ou participation aux négociations de haut niveau tant en amont, stratégie et tactique d’achat ; qu’en aval (manager l’achat ou la vente-négociation en particulier face aux fournisseurs clés / comptes-clés).

Module 6

Définir, recruter, développer et gérer les compétences et les talents

• Définir et mettre en œuvre une politique salariale et de recrutement,
• Gérer les emplois et les carrières et favoriser la mobilité interne par le formation, la GPEC, les outils, les structures et dispositifs existants.

Session pédagogique

Projet de fin d’études et préparation soutenance

• Méthodologie,
• Validation des orientations,
• Point d’avancement,
• Planning détaillé

Module 7

Manager, développer son leadership, sa communication interne et externe

• Définir et décliner les objectifs de l’entreprise,
• Déterminer et évaluer les schémas d’organisation et leurs impacts internes et externes,
• Définir, dimensionner et distribuer les rôles et responsabilités,
• Piloter la performance de ses activités et de ses équipes,
• Développer son efficacité personnelle, son leadership et sa communication,
• Communiquer en interne comme en externe.

Module 8

Piloter, sécuriser la chaîne d’approvisionnement, des transports, et du commerce International (pilotage global, anticipation et gestion des risques, management de la sûreté, de la sécurité, de la qualité)

• Mettre en place les outils de mesure et d’évaluation de la performance de l’organisation,
• Identifier, anticiper les risques à l’échelle locale comme du commerce international et gérer les aspects sûreté et sécurité du niveau local au niveau global,
• Gérer la qualité en prenant en compte les spécificités internationales
• Piloter les certifications et agréments correspondants,
• Garantir la soutenabilité financière de ces dispositifs et solutions.

Module 9

Comprendre les enjeux et possibilités d’utilisation des réseaux et des systèmes d’information (ERP, applications métiers, SIAD…)

• Connaître les différents types de réseaux informatiques, systèmes d’information internes et externes, produits et équipements clients, leurs possibilités, contraintes et potentiels,
• Utiliser les applications informatiques comme levier d’amélioration de la productivité, exprimer un besoin auprès d’une DSI ou d’un prestataire (cahier des charges).

Module 10

Anticiper, prévoir et gérer les crises et le changement

• Concevoir et maîtriser les indicateurs sur les changements et mutations, identifier les crises et conflits possibles,
• Gérer la croissance interne et externe, la décroissance et les plans et dimensions sociales correspondantes,
• Anticiper les effets d’une crise et/ou d’un changement sur les acteurs concernés,
• Développer les procédures d’alerte, d’accompagnement au changement,
• Gérer les conflits déclarés. Conduire le changement.

Les points forts de l'Executive MBA
Une formation pragmatique et de haut niveau qui permet de préparer le Dirigeant de demain à maîtriser toutes les compétences managériales et opérationnelles, juridiques et environnementales, Transports, Logistique et Supply Chain :

• conscient des enjeux stratégiques, proactif
• impliqué dans les résultats économiques
• fédérateur, ouvert et agile

Programme conçu par la profession

Le contenu des différents modules est un contenu métier développé par l’E.S.T. avec les entreprises partenaires du MBA (grands groupes chargeurs et prestataires et PME françaises ou internationales),
• Les modules sont animés par leurs dirigeants et experts en poste.
• Les formations se déroulent à l’école et sur sites de ces sociétés du transport, de la logistique et de l’industrie, en France et à l’étranger.

Un modèle pédagogique unique et adapté

• Focalisé sur les activités à maîtriser et l’acquisition des compétences, savoirs et capacités nécessaires pour les opérer,
• Un coach-accompagnateur encadre méthodologiquement chacun des groupes sur l’ensemble de la formation,
• Un responsable de la coordination pédagogique assure les suivis de l’ensemble des modules et la coordination,
• Un enseignement en parfaite adéquation avec la réalité opérationnelle des entreprises :

- Conférences, témoignages, analyse documentaire,
- Etudes de cas en groupe avec évaluation collective et individuelle,
- Projet d’entreprise sur l’ensemble de la formation, par groupes de 4,
- Rythme adapté à la vie professionnelle.

Un pilotage du programme sur mesure

Le suivi du déroulé du programme et assuré tout au long de celui ci par l'équipe pédagogique présente à chaque étape, à l'écoute des besoins des Mastérants, tant du point de vue organisation qu'accompagnement dans leur développement personnel.


Dans quelles écoles FDG?

Avant BAC

Titre Professionnel Cariste d'entrepôt

Pré-requis

Vérification par l'employeur de l'aptitude médicale du salarié (médecine du travail) et de sa capacité à lire et écrire le français.

Objectif

Devenir cariste d'entrepôt, c'est être employé (e) dans les entrepôts et sur les plates-formes des entreprises du commerce de gros, de la grande distribution, de la distribution spécialisé, de la vente par correspondance, des prestataires logistiques sur des postes de : Cariste d'entrepôt, cariste agent de quai, cariste en préparation logistique, cariste pointeur.

Programme

    Le métier de cariste en entrepôt
    Initiation à la conduite de chariots
    Réception
    Stockage
    Hygiène Sécurité - Prévention des risques
    Efficacité du travail en équipe
    Préparation de commandes
    Emballage
    Expédition
    Tenue de stocks
    Informatique appliquée aux opérations dentreposage
    Perfectionnement de la conduite des chariots
    Mise en situation professionnelle

Validation

► Titre Professionnel de cariste d’entrepôt

► Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

Le Titre Professionnel dispense son titulaire des CACES chariots (catégories 3 et 5) pendant 5 ans.

Titre Professionnel (TP) Conducteur(rice) transport routier de marchandises sur porteur

Pré-requis:

Titulaire du permis B. Avant le début de la formation, apte médicalement à la conduite des véhicules lourds.

Objectif

Effectuer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises.
Conduire et manœuvrer un porteur de plus de 3,5 t de poids total autorisé en charge et acheminer des marchandises.
Prendre en charge et livrer la marchandise.
Prévenir les risques et réagir en cas d’incident et d’accident à l’arrêt comme en circulation.
Rechercher, échanger et exploiter des informations opérationnelles relatives au transport de marchandises.
Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier de marchandises.
Décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer un dépannage  simple


Programme

C1-    Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises (21 h 00)

C2-    Conduire et manœuvrer en sécurité, de manière écologique et économique, un porteur d’une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes et acheminer des marchandises  (196 h 00)

comprend 32 heures d’utilisation véhicule dont 20 heures de conduite individuelle sur route

C3-    Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier de marchandises (14 h 00)

C4-    Prendre en charge et livrer la marchandise (14 h 00)

C5-    Préparer le véhicule en vue d’un chargement ou déchargement, charger, décharger le véhicule (21 h 00)

C6-    Prévenir les risques et réagir en cas d’incident et d’accident à l’arrêt comme en circulation (14 h 00)

C7-    Détecter, décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer une intervention mineure (35 h 00)

Compétences transversales de l’emploi :
- Intégrer les principes du développement durable dans l’exercice de l’emploi
- Communiquer des informations opérationnelles relatives au transport de marchandises

Evaluations passées en cours de formation (35 h 00)

Session de validation (35 h 00)

TOTAL : 385 h 00


Validation

Titre professionnel conducteur routier option « marchandises sur porteur » donnant l'équivalence Permis C et FIMO.

Attestation de formation à la conduite de véhicules transportant des matières dangereuses Certificat ADR – Formation de base, si succès au contrôle de connaissances final.


Dans quelles écoles FDG?

CAP Conducteur routier de marchandises - 1 an ou 2 ans

Pré-requis:

- Etre titulaire au minimum d'un diplôme de niveau V (CAP/BEP)
- Etre titulaire du permis de conduire B.

Objectif

Préparer et réaliser des transports nationaux et internationaux au volant de véhicules du groupe lourd ainsi que les opérations administratives inhérentes à ceux-ci.

Appliquer les réglementations en vigueur, les règles de sécurité du travail et de la sécurité routière.

Caractéristiques de l'enseignement

Cette formation se prépare :

- En contrat d'apprentissage dans nos Centres de Formation d'Apprentis (C.F.A.) : contrat d'1 an avec 21 semaines de formation en C.F.A.

- En contrat de professionnalisation.


Programme

L'enseignement professionnel est axé sur :

    préparer son activité
    participer aux activités d'enlèvement et de chargement
    réaliser un transport
    livrer la marchandise
    finaliser son activité

afin de :

    maîtriser les aspects techniques, réglementaires, administratifs élémentaires du transport de marchandises
    être capable de réaliser des transports nationaux et internationaux et d'appliquer les règles de sécurité du travail et de la sécurité routière.


Validation

► CAP Conducteur routier marchandises, diplôme de niveau V de l'Education Nationale (avec Permis C et CE).


Dans quelles écoles FDG?

Diplôme d'Etat d'Ambulancier

Pré-requis

- Disposer d’un permis de conduire conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité (ne pas être soumis au permis probatoire = permis obtenu depuis au moins 3 ans, ou 2 ans si conduite accompagnée),

- Fournir l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R .221-10 du code de la route

- Fournir un certificat médical de non contre indications à l’exercice de la profession d’ambulanciers délivré par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs psychique, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre…)

- Fournir un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France

Les épreuves de sélection comprennent une épreuve d’admissibilité et une épreuve orale d’admission
* L’épreuve d’admissibilité comporte :
- un stage de découverte de 140 heures effectué dans une entreprise de transport sanitaire
- une épreuve écrite de 2 heures qui comporte un sujet de français et un sujet d’arithmétique

* l’épreuve d’admission comporte :
- un commentaire de texte de culture générale du domaine sanitaire et social
- un entretien avec le jury portant sur la motivation du candidat, son projet professionnel et ses capacités à suivre la formation

* Sont dispensés du stage de découverte : Les candidats ayant exercé au moins un mois comme auxiliaire ambulancier
* Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

    les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué de niveau IV
    les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme du secteur sanitaire et social homologué au minimum au niveau V
    les candidats titulaires d’un diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires
    les candidats ayant été admis en formation d’auxiliaires médicaux

Objectif

Acquérir des compétences professionnelles pour l'obtention du diplôme d’ambulancier.

Programme

Apprécier l’état clinique d’une personne
Assurer les gestes de premiers secours adaptés à l’âge du patient
Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes
Etablir une communication adaptée à la personne et à son entourage
Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins et assurer la gestion administrative du dossier
Assurer la sécurité du transport sanitaire  (malade/véhicule/conduite)
Hygiène / Prévenir la transmission d’infection
Respecter les règles et valeurs de la profession

Validation

Diplôme délivré par le Directeur Régional de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale.

Titre Professionnel Conducteur du transport routier interurbain de voyageurs

Pré-requis

Apte médicalement.

Objectif

Effectuer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le Transport interurbain de voyageurs. Conduire et manœuvrer en sécurité un véhicule de transport en commun de type autocar. Appliquer les consignes d’exploitation et préparer un transport routier interurbain de voyageurs. Accueillir, informer la clientèle, assurer sa sécurité et son confort, délivrer des titres de transport interurbain de voyageurs. Prévenir les risques et mettre en œuvre les dispositions nécessaires en cas d’incident ou d’accident dans le cadre du transport routier interurbain de voyageurs. Détecter, décrire les dysfonctionnements d’un autocar et effectuer un dépannage simple.

Programme

Effectuer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport interurbain de voyageurs. Appliquer les consignes d'exploitation et préparer un transport. Accueillir la clientèle. Détecter et décrire les dysfonctionnements d'un autocar et effectuer un dépannage simple.

Validation

Titre professionnel de conducteur en transport interurbain de voyageurs.

Titre Professionnel Agent magasinier

Pré-requis

Pas de niveau scolaire requis.

Objectif

- Réaliser les opérations liées aux entrées et sorties de marchandises
- Conduire en sécurité les chariots automoteurs à conducteur porté de catégories 1, 3, 5,
- Mettre en œuvre les compétences professionnelles et transversales nécessaires à l’obtention du CAP Opérateur Logistique

Programme

Enseignement professionnel :

    Les flux entrants (entrées de marchandises)
    La conduite en sécurité des chariots automoteurs à conducteur porté
    Les flux sortants (sorties de marchandises)
    La communication professionnelle
    L’environnement économique et juridique

Enseignement général

    Français
    Histoire – Géographie
    Enseignement moral et civique
    Mathématiques - Sciences physiques et chimiques
    Education physique et sportive
    Prévention Santé Environnement
    Epreuves facultatives : Langue vivante étrangère / Arts appliqués et cultures artistiques

Enseignements pluridisciplinaires

    Préparation aux examens (ou réalisation dossiers supports,…)
    Enseignement informatique

Validation

    Diplôme Education Nationale : CAP Opérateur/trice Logistique
    Attestation de formation et d’évaluation à la conduite de chariots de catégorie 1,3 et 5.
    Certification Sauveteur Secouriste du Travail

En fonction des spécificités locales, les apprenants peuvent suivre une formation de conduite de chariots en sécurité de catégorie 2 selon la recommandation R389 en vigueur de la CNAMTS. Toutefois, cette dernière ne peut pas conduire à une dispense de ces C.A.C.E.S. pendant 5 ans. Seule une attestation de formation peut être délivrée.


Dans quelles écoles FDG?

Titre Professionnel Conducteur-livreur sur véhicule utilitaire léger

Pré-requis:

Titulaire du permis B.

Objectif

Réaliser en sécurité des livraisons ponctuelles ou régulières avec un véhicule utilitaire léger.

Identifier les envois et adapter l’organisation de la tournée en fonction des contraintes.

Conduire et manœuvrer en sécurité et de façon rationnelle un véhicule utilitaire léger.

Adopter une attitude commerciale lors de la livraison ou du dépôt ou lors des enlèvements de marchandises.

 Identifier, contrôler et renseigner les différents documents ou supports d’enregistrement relatif à l’activité du conducteur livreur.

 Prévenir les risques professionnels et adapter sa prestation aux aléas et accidents.

Veiller au maintien du bon fonctionnement et à l’état général du véhicule utilitaire léger.

Programme

Identifier les envois et adapter l’organisation de la tournée en fonction des contraintes.
Identifier, contrôler et renseigner les différents documents ou supports d’enregistrement relatifs à l’activité du conducteur livreur.
Conduire et manœuvrer en sécurité.
Adopter une attitude commerciale lors de la livraison ou du dépôt ou lors des enlèvements de marchandises.
 Veiller au maintien du bon fonctionnement et à l’état général du véhicule utilitaire léger.
 Prévenir les types de risques professionnels et adapter sa prestation aux aléas et accidents.
 Examen de validation des compétences professionnelles.

Validation

Titre professionnel Conducteur(trice) livreur(se) sur véhicule utilitaire léger


Dans quelles écoles FDG?

CAP Opérateur Logistique

Pré-requis

Pas de niveau scolaire requis.

Objectif

- Réaliser les opérations liées aux entrées et sorties de marchandises
- Conduire en sécurité les chariots automoteurs à conducteur porté de catégories 1, 3, 5,
- Mettre en œuvre les compétences professionnelles et transversales nécessaires à l’obtention du CAP Opérateur Logistique

Programme

Enseignement professionnel :

    Les flux entrants (entrées de marchandises)
    La conduite en sécurité des chariots automoteurs à conducteur porté
    Les flux sortants (sorties de marchandises)
    La communication professionnelle
    L’environnement économique et juridique

Enseignement général :

    Français
    Histoire – Géographie
    Enseignement moral et civique
    Mathématiques - Sciences physiques et chimiques
    Education physique et sportive
    Prévention Santé Environnement
    Epreuves facultatives : Langue vivante étrangère / Arts appliqués et cultures artistiques

Enseignements pluridisciplinaires :

    Préparation aux examens (ou réalisation dossiers supports,…)
    Enseignement informatique

Validation

    Diplôme Education Nationale : CAP Opérateur/trice Logistique
    Attestation de formation et d’évaluation à la conduite de chariots de catégorie 1,3 et 5.
    Certification Sauveteur Secouriste du Travail

En fonction des spécificités locales, les apprenants peuvent suivre une formation de conduite de chariots en sécurité de catégorie 2 selon la recommandation R389 en vigueur de la CNAMTS. Toutefois, cette dernière ne peut pas conduire à une dispense de ces C.A.C.E.S. pendant 5 ans. Seule une attestation de formation peut être délivrée.


Dans quelles écoles FDG?

Titre Professionnel Préparateur de commandes

Pré-requis

Aptitude médicale à la conduite de chariots (médecine du travail) . Compréhension et écriture de la langue française.

Objectif

    Choisir les matériels adaptés en fonction de la commande à préparer et de la zone de prélèvement.
    Réaliser les contrôles adaptés aux différentes opérations liées à la préparation de commandes.
    Collecter les consignes et les informations et exploiter les documents et autres supports d'information liés à la préparation de commandes.
    Organiser son parcours de préparation pour optimiser les déplacements et la constitution de la charge.
    Prélever les produits en constituant une charge équilibrée dans un temps alloué.
    Valider les éléments de sa préparation dans un système de données informatisé.
    Repérer et signaler les anomalies sur les espaces de stockage et alerter si nécessaire.
    Effectuer un emballage et un sur-emballage adapté aux caractéristiques des produits et aux modes opératoires.
    Contrôler sa préparation, l'étiqueter et la valider en fonction du document de préparation.
    Charger et décharger un véhicule à l'aide d'un engin de manutention de catégorie 1.

Programme

L'entreprise et la logistique
Techniques de Recherche d'emploi
Initiation à la conduite de chariots
Stockage
Préparation de commandes
Hygiène-Sécurité
Efficacité du travail en équipe
Emballage
Expédition
Tenue de stocks
Informatique appliquée aux opérations de préparation de commandes

Validation

► Titre Professionnel de préparateur de commandes en entrepôt (niveau V)

► Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

CAP maintenance des véhicules de transport routier

Pré-requis

Tous publics de 16 ans à 25 ans à partir du niveau 5ème.

Objectif

Etre capable de :
-    Déceler un dysfonctionnement,
-    Réaliser les opérations de maintenance périodique et corrective.
-    Participer au diagnostic sur les véhicules.
-    Réceptionner et restituer le véhicule.
-    Participer à l’organisation de la maintenance.

Programme

ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS

1.    Analyse technologique
2.    Analyse fonctionnelle
3.    Prévention Santé Environnement

ENSEIGNEMENT PRATIQUE

4.    Préparation d’une intervention de maintenance
5.    Réalisation d’intervention sur véhicule

ENSEIGNEMENTS GENERAUX

1.    Expression française
2.    Mathématiques
3.    Sciences physiques
4.    Histoire – Géographie
5.    Langue vivante étrangère
6.    Education physique et sportive

Validation

Certificat d'Aptitude Professionnelle.
Code titre RNCP : 525219.


Dans quelles écoles FDG?

Titre Professionnel Conducteur de grues à tour

Pré-requis

Savoir lire et écrire le français Etre âgé de plus de 18 ans Aptitude médicale au travail en hauteur

Objectif

Conduire une grue à tour - Effectuer les opérations de prise et de fin de poste sur une grue à tour, assurer les opérations d'entretien et de contrôle quotidien ou périodique de premier niveau - Approvisionner les postes de travail sur le chantier - Participer, dans le respect des consignes de sécurité, au montage et au démontage de la grue

Programme

Connaissance du métier de grutier et de son environnement
Législation
Techniques de Recherche dEmploi
Technologie des grues à tour
Entretien courant
Prévention des risques
Initiation à la conduite en sécurité des grues à tour
Participation au montage et au démontage
Elingage
Perfectionnement de la conduite des grues à tour
Période de Formation en entreprise
Evaluation de formation à l'activité
Session de validation du Titre Professionnel

Validation

Titre professionnel Conducteur(trice) de grues mobiles (Arrêté du 12/02/2004, JO 22/02/2004) si résultat positif. Si échec au titre, possibilité de délivrance de CCP suite à la délibération du jury.


Dans quelles écoles FDG?

CAP Agent d'accueil et de conduite routière transport de voyageurs

Pré-requis

Titulaire du permis de conduire catégorie B et titulaire d'un BEP ou CAP au minimum.

Objectif

Maîtriser les aspects techniques, réglementaires, administratifs élémentaires du transport de voyageurs. Communiquer avec son entreprise, les clients voyageurs, ses collègues et les tiers. Réaliser un transport, du point de départ au point darrivée et appliquer les règles de sécurité et de qualité.

Programme

Conduite et maintenance.
Prendre en charge le véhicule.
Conduire un autocar.
Adapter sa conduite pour atteindre les objectifs d'économie.
Adapter sa conduite à l'environnement et aux contraintes - les titres de transport.
Communication.
Accompagnement et prise en charge d'un groupe.

Validation

Certificat d'Aptitude Professionnelle d’Agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs. Certificat SST.


Dans quelles écoles FDG?

Titre Professionnel (TP) Conducteur(rice) du transport routier de marchandises sur tous véhicules

Pré-requis:

Titulaire du Titre Professionnel Conducteur du transport routier de marchandises sur porteur et justifier d'au moins 2 semaines d'application en entreprise ou Permis C + FIMO + MD de base + 3 mois d'expérience professionnelle.

Objectif

Effectuer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises. Conduire et manœuvrer tout type de véhicule de plus de 3,5 t de poids total autorisé en charge et acheminer des marchandises. Charger et livrer la marchandise. Prévenir les risques et appliquer les procédures en cas d’incident et d’accident à l’arrêt comme en circulation. Rechercher, échanger et exploiter des informations opérationnelles dans le contexte du transport de marchandises. Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier national et international de marchandises. Décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer un dépannage simple. Atteler et dételer un véhicule articulé ou un ensemble de véhicule.


Programme

Deux types d’enseignement sont proposés : l’enseignement traditionnel et l’enseignement multimédia. Dans le cas de l’individualisation de la formation, il n’existe pas de découpage spécifique. Effectuer les contrôles de sécurité avant, pendant et après un transport routier de marchandises. Conduire tout type de véhicule de plus de 3,5T de PTAC et acheminer de la marchandise. Charger et livrer la marchandise. Prévenir les risques et réagir en cas d’incident et d’accident à l’arrêt comme en circulation. Rechercher, échanger et exploiter des informations opérationnelles relatives au transport de marchandises. Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier de marchandises. Décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer un dépannage simple. Atteler et dételer un véhicule articulé ou un ensemble de véhicules.


Validation

Titre professionnel conducteur routier option « marchandises sur tous véhicules ».

CAP Déménageur sur véhicule utilitaire léger

Pré-requis

Tout public âgé de 16 à moins de 26 ans.

Les + de l'AFTRAL

    Des possibilités de logement en internat.

Objectif

- Organiser et réaliser des opérations de déménagement et d'emménagement de particuliers et/ou d'entreprises ainsi que le transport inhérent à celles-ci au moyen d'un Véhicule Utilitaire Léger (V.U.L.), en préservant le matériel utilisé et les objets transportés.
- Appliquer les réglementations en vigueur et les règles de sécurité.

Programme

  ENSEIGNEMENT GENERAL (420 heures)  :

  Français - Histoire – Géographie - Education Civique

  Mathématiques – Sciences physiques et chimiques

  Prévention, Santé, Environnement

  Langue vivante

  Arts appliqués et cultures artistiques

  Education Physique et Sportive

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL (630 heures) :

Analyse d’une situation professionnelle

Réalisation d’un déménagement

Réalisation d’activités spécifiques :

  - Conduite d’un véhicule (par groupe de 4)

  - Utilisation d’un chariot automoteur (catégorie 3)

Validation

    Certificat d'Aptitude Professionnelle de Déménageur sur Véhicule Utilitaire Léger.
    Permis B et EB
    Attestation d’habilitation à se servir d’un monte-meubles.
    Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail
    CACES Chariot Catégorie 3


Dans quelles écoles FDG?

Titre Professionnel Conducteur de pelle hydraulique, chargeuse pelleteuse

Pré-requis

Etre âgé de plus de 18 ans. Aptitude médicale à la conduite de pelle hydraulique, chargeuse pelleteuse et tombereau (médecine du travail) Compréhension et écriture de la langue française

Objectif

Exécuter toutes les phases dun terrassement de la préparation à la finition du chantier à l'aide :
- d'une pelle hydraulique
- d'une chargeuse pelleteuse. Réaliser le transport de matériaux avec un engin de transport de chantier (tombereau).  Réaliser les opérations d'entretien de premier niveau d'une pelle, d'une chargeuse pelleteuse et d'un engin de transport de chantier.

Programme

Le métier de conducteur d'engins et son environnement
Profession conducteur d'engins
Législation
Prévention des risques

Techniques professionnelles communes aux 3 activités types
Technologie des engins
Entretien courant
Signalisation balisage de chantier
Topographie de chantier

Conduire une pelle hydraulique
Conduite en sécurité
Travaux en tranchées
Terrassement
Manutention levage de charges
Travaux de démolition
Evaluation de Formation à l'activité

Conduire une chargeuse pelleteuse
Conduite en sécurité
Terrassement équipement rétro
Terrassement équipement chargeur
Manutention levage de charges
Travaux de démolition
Evaluation de Formation à l'activité

Conduire un engin de transport de chantier
Conduite en sécurité
Travail en relation avec les engins de production
Evaluation de Formation à l'activité

Période de formation en entreprise

Validation

Titre professionnel Conducteur (trice) de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse (Arrêté du 22 décembre 2004, JO 11/01/2005) si résultat positif. Dispense des CACES catégories 2, 4, 8 pendant 10 ans. Le titre peut être obtenu par la formation ou par la VAE. Si échec au titre, possibilité de délivrance de CCP suite à la délibération du jury.


Dans quelles écoles FDG?

BAC

Bac Professionnel Logistique

Pré-requis

Pour une entrée directe en classe de Première, le candidat peut être issu :

• de classe de Seconde de Bac,

• ou titulaire d'un diplôme ou titre de niveau V.
 

Objectif

Acquérir des compétences professionnelles pour l'obtention de la spécialité « Logistique » du Baccalauréat Professionnel.
 

Programme

Enseignements professionnels et enseignements généraux liés à la spécialité

    Enseignements professionnels

    Economie-droit

    Prévention - santé - environnement

    Français et/ou Mathématiques et/ou langue vivante et/ou Arts appliqués

Enseignements généraux

    Français, histoire - géographie, éducation civique

    Mathématiques

    Langues vivantes (1 et 2)

    Arts appliqués - cultures artistiques

    Education Physique et Sportive


Validation

Certification finale Niveau IV : spécialité «LOGISTIQUE» du Baccalauréat Professionnel,

Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES®) des chariots de catégories 1, 3 et 5 conformément à la Recommandation CNAMTS R. 389,

Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail,

Prévention des Risques liés à l’Activité Professionnelle.


Dans quelles écoles FDG?

TP Technicien en logistique d'entreposage

Objectif

"Coordonner et contrôler les opérations liées aux mouvements des marchandises en entrepôt.

Organiser l’activité des équipes et la gestion du matériel de la zone d’entreposage."
Programme

    Accueil, l’entreprise et la logistique

    Techniques de recherche d’emploi (TRE)

    Techniques informatiques

    Manutention chariots

    Coordonner et contrôler les opérations liées aux mouvements des marchandises en entrepôt

    Organiser l’activité des équipes et la gestion du matériel de la zone d’entreposage

    Mise en situation professionnelle reconstituée

    Epreuve de synthèse


Validation

Titre professionnel de Technicien en Logistique d’Entreposage si résultat positif. Si échec au titre, possibilité de délivrance de CCP suite à la délibération du jury.


Dans quelles écoles FDG?

Bac Professionnel Transport

Pré-requis

Sont admis, en cours de cycle, en classe de première professionnelle les candidats :
- titulaires d’un diplôme de niveau V dans une spécialité en cohérence avec celle du baccalauréat professionnel préparé,
- ou ayant accompli au moins la scolarité complète d’une classe de première,
- ou ayant interrompu leurs études et souhaitant reprendre leur formation s’ils justifient de deux années d’activité professionnelle.


Objectif

Acquérir des compétences professionnelles pour l'obtention de la spécialité « Transport » du Baccalauréat professionnel.

Programme

Enseignements professionnels
Economie, Droit
Prévention, Santé, Environnement
Français et/ou Mathématiques et/ou Langue vivante et/ou Arts appliqués

Enseignements généraux
Français, Histoire - Géographie, Education civique
Mathématiques
Langues vivantes (1 et 2)
Arts appliqués, Cultures artistiques
EPS

Validation

Certification niveau IV : spécialité «TRANSPORT» du Baccalauréat professionnel Conformément à l’arrêté du 31 janvier 2012 du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, le titulaire de ce diplôme peut obtenir : - l’attestation de capacité professionnelle au transport de personnes au moyen de véhicules n’excédant pas neuf places y compris le conducteur sous réserve de réussir l'examen écrit prévu ; - l’attestation de capacité professionnelle de transport de marchandises au moyen de véhicules légers par équivalence directe.


Dans quelles écoles FDG?

Bac Professionnel Conducteur transport routier de marchandises

Pré-requis

Elèves issus de la classe de troisième.

Elèves sortants d’autres classes en fonction des règlements en vigueurs : décret N° 2009-145 du 10 février 2009 relatif au Baccalauréat Professionnel BO spécial n°2 du 19 février 2009.

Objectifs

Préparer, organiser et réaliser des opérations de transport de marchandises pouvant nécessiter la mise en oeuvre de contrats de transport spécifiques ainsi que l'administratif inhérent à ceux-ci à l'aide d'ensembles de véhicules du groupe lourd sur le territoire intra et extra communautaire.

Réaliser les opérations d'enlèvement et de chargement à l'aide d'engins de manutention manuelle et automoteurs des catégories 1 et 3.

Appliquer les réglementations en vigueur et communiquer avec son environnement.

Programme

Enseignements professionnels et enseignements généraux liés à la spécialité

Enseignements professionnels incluant la conduite individuelle véhicules
Economie - Gestion
Prévention - santé - environnement
Français et/ou Mathématiques et/ou langue vivante et/ou Sciences physiques et Chimiques et/ou Arts appliqués

Enseignements généraux

Français, histoire - géographie, éducation civique
Mathématiques
Langue vivante
Arts appliqués - cultures artistiques
EPS

Ce programme intègre les formations aux Permis B, C, CE, la Qualification initiale, la conduite d’engin de manutention des catégories 1 et 3 et la formation de base au transport des matières dangereuses.

Validation

Certification finale Niveau IV : Baccalauréat Professionnel « CTRM » Conducteur Transport Routier Marchandises.

En cas d’échec il est possible de valider, au terme de la classe de première, une certification intermédiaire Niveau V : CAP « CLM » Conducteur Livreur Marchandises (selon les modalités régionales) (Arrêté du 24.07.2009 - JO du 26.08.2009 - Bulletin Officiel Spécial N° 9 du 15.10.2009). La note de service N° 2009-138 du 25.09.2009 MEN-DEGESCO A2-2 (BO Spécial N° 9 du 15.10.2009).


Dans quelles écoles FDG?

Titre professionnel Technicien d'exploitation Transports terrestres de marchandises

Pré-requis

Connaissances en anglais.

Objectif

Prendre, rechercher et traiter les commandes de transport terrestres de marchandises.
Organiser et suivre une opération de transport terrestre
Suivre la qualité de service, prévenir et traiter les litiges
Programme

- Communication orale avec les interlocuteurs d’un service d’exploitation des transports, y compris en anglais
- Organisation de son activité en s’adaptant aux priorités d’un service exploitation des transports
- Informatique

- Enregistrement de la commande de transport de marchandises (en français et en anglais) et vérification de sa faisabilité
- Recherche et proposition de fret
- Étude et choix d’une solution de transport

- Affectation des moyens et assemblage des documents nécessaires à la réalisation du transport
- Mise à jour et contrôle des plannings d’exploitation des transports
- L’appui aux conducteurs, y compris en anglais
- Suivi des différentes phases de transport, y compris en anglais
- Clôture du dossier de transport de marchandises tout en assurant la traçabilité

- Constitution d’un dossier litige relatif au transport de marchandises
- Traitement de litiges, y compris en anglais
- Renseignement des tableaux de bord et outils suivi qualité et satisfaction client

Validation

Titre professionnel « Technicien(ne) d’Exploitation en Transports Terrestres de Marchandises (Arrêté du 24/03/2014 - J.O. du 02/04/14) Attestation formation. Si échec au titre, possibilité de délivrance de CCP suite à la délibération du jury.


Dans quelles écoles FDG?

Bac Pro Maintenance des véhicules automobiles : Option Véhicules de Transport Routier

Pré-requis

Etre âgé de 16 à moins de 26 ans,

    issu de la classe de 3ème pour un Bac en 3 ans

    titulaire d'un diplôme de niveau V d'une filière mécanique pour un Bac en 2 ans.

Les + de l'AFTRAL

    Des possibilités de logement en internat.

Objectif

A l'issue de la formation, être capable :

    d'établir un diagnostic,

    d'élaborer une méthode de réparation ou d’entretien en tenant compte du coût de l’intervention,

    d'exécuter les réparations ou donner les conseils pour leur réalisation,

    d'organiser et gérer un atelier pour en optimiser le fonctionnement,

    d'utiliser l’outil informatique,

    d'accueillir et conseiller la clientèle,

    de contribuer à l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise,

    de gérer les commandes et les stocks de pièces détachées,

    de restituer le véhicule au client.

Programme

Enseignements généraux

Français, histoire et géographie - Langue vivante étrangère - Mathématiques, Economie et gestion Education artistique -  arts appliqués

Education physique et sportive

Enseignements professionnels

Sciences et techniques industrielles : analyse fonctionnelle et structurelle, mécanique Génie électrique et automatique Technologie et travaux pratiques d'atelier Gestion de maintenance, qualité
Validation

Diplôme de niveau IV de l'Education Nationale : Baccalauréat professionnel des Véhicules, option B : Véhicules de Transport Routier.


Dans quelles écoles FDG?

BAC+ 2

Technicien Supérieur Transport Aérien et Maritime de Marchandises

Devenir un(e)expert(e) des échanges internationaux en aérien et maritime

Reconnue par l’Etat par un titre certifié de niveau III (Bac+2 équivalent au BTS ou DUT), la formation TSTAMM, par son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise.
2 statuts possibles :
-  temps plein (statut étudiant) : 7 mois de formation et 2 mois de stage
-  Alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation selon l’école) : 12 mois
Objectif :

Former des techniciens capables d’organiser les flux de marchandises en transport aérien et/ou maritime.
A la fin du cursus, l’étudiant / alternant sera en mesure de :

• Assurer le traitement des opérations de transport aérien et maritime
• Conseiller les clients
• Apporter la meilleure solution transport au meilleur tarif
• Appliquer les réglementations internationales en vigueur
• Contrôler la qualité du service rendu

Programme :

La pédagogie est basée essentiellement sur la résolution de mises en situation professionnelles, véritables problématiques d’entreprise.
Fondamentaux : transport aérien et maritime, routier, géographie, anglais, gestion, visites en entreprises.

Module 1 : Concevoir une solution de transport à l’international en overseas
• Etudier une solution transport et la proposer au client
• Etablir une cotation tarifaire en transport aérien et maritime

Module 2 : Organiser et coordonner une opération de transport aérien et maritime
• Mettre en œuvre l’opération de transit aérien et maritime
• Coordonner et suivre les phases d’une opération de transit aérien et/ou maritime
• Etablir la marge commerciale et la facturation de l’opération overseas

Module 3 : Assurer le service client
• Contribuer à la satisfaction des clients par le suivi de la qualité de service
• Identifier les dysfonctionnements et proposer les améliorations

Disciplines transverses
Anglais, bureautique, douane, relations professionnelles.
Les plus de la formation :

En sa qualité d’école professionnelle, l’ISTELI permet à ses étudiants d’obtenir, soit par équivalence, soit après réussite à un examen, des certificats professionnels reconnus et particulièrement appréciés en entreprises :

• Attestation de capacité Commissionnaire de transport
• Attestation de capacité Transport Routier de Marchandises
• IATA Introductory Course (diplôme aérien international dispensé en anglais et délivré par IATA Montréal)
• IATA DGR (diplôme aérien international pour le transport de matières dangereuses)
• FIATA Diploma in Freight Forwarding
• Attestation de Sûreté du fret aérien
• Certification Voltaire

Validation

• évaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels.
Diplôme Bac+2 (niveau III) certifié par l’Etat et classé au RNCP (Répertoire National des Compétences Professionnelles).
Admission

• être titulaire d’un bac général ou professionnel.
• Réussir les tests d’entrée.

Métiers 

L’agent de transit aérien / maritime joue un rôle prépondérant dans le service Freight forwarding, car c’est à lui que revient l’organisation du transport des marchandises de ses clients dans le monde.

Quels métiers ?

• Agent d’exploitation en transit aérien et/ou maritime
• Agent customer service
• Aide déclarant en douane.

Quelles qualités ?

Pour mener à bien sa mission, l’agent de transit aérien / maritime doit :
• Etre réactif, calme, méthodique et rigoureux
• Savoir prendre des décisions rapides
• Avoir de bonnes capacités relationnelles
• Faire preuve d’un bon esprit d’équipe


Dans quelles écoles FDG?

BTS Gestion des Transports et Logistique Associée

Pré-requis

Etre titulaire d’un diplôme ou d'un titre de niveau IV (BAC), ou avoir accompli une scolarité complète conduisant à l’un de ces grades.

Objectifs

  • Mise en œuvre de transport et de prestations logistiques
  • Conception d’opérations de transport et de prestations logistiques
  • Analyse de la performance d’une activité de transport et de prestations logistiques
  • Pérennisation et développement de l’activité de transport et de prestations logistiques

Programme

Bloc de compétences professionnelles

  • Mise en œuvre de transport et de prestations logistiques
  • Conception d’opérations de transport et de prestations logistiques
  • Analyse de la performance d’une activité de transport et de prestations logistiques
  • Pérennisation et développement de l’activité de transport et de prestations logistiques

Bloc de compétences transverses

  • Culture générale et expression
  • Langue vivante étrangère
  • Culture économique, juridique et managériale

Bloc de compétences facultatif

  • 2ème langue vivante (B1)
  • Module d’approfondissement

Validation

Brevet de Technicien Supérieur "Gestion des Transports et Logistique Associée" (arrêté du 8 novembre 2018 n° 0258 JORF)

Attestation de capacité professionnelle au transport de marchandises par route

Attestation de capacité professionnelle de commissionnaire de transport


Dans quelles écoles FDG?

Technicien Supérieur Transport Terrestre de Marchandises

Objectif

La formation  «  Technicien Supérieur en Transports Terrestres « permet d’obtenir un titre certifié par l’Etat au niveau III ( Bac+2 équivalent au BTS ou DUT). Comme toutes les formations ISTELI, son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise.

La formation se déroule en alternance en 1 an.

Le contenu de cette formation vous permettra de devenir un véritable spécialiste du transport terrestre, capable d’organiser les flux de marchandises par route au niveau national et/ou international.
Programme

Module 1 : Concevoir et organiser une opération de transport terrestre national ou international
• Maîtriser l’ensemble des aspects techniques et réglementaires du transport terrestre de marchandises
• Analyser la demande client et ses spécificités
• Déterminer l’organisation transport adaptée
• Organiser et coordonner une opération de transport national

Module 2 : Optimiser le service d’exploitation
• Animer et encadrer l’activité du personnel roulant
• Suivre les coûts et assurer la rentabilité du service d’exploitation
• Contrôler les indicateurs de qualité pour garantir la satisfaction du client

Disciplines transverses

• Anglais
• Commerce international
• Relations professionnelles
• Bureautique
• Géographie

QUALITES REQUISES

Etre réactif,  autonome et rigoureux, savoir prendre des décisions rapides,  avoir de bonnes capacités relationnelles en interne et en externe,  faire preuve d’un bon esprit d’équipe, avoir le sens de la performance

DEBOUCHES

• Technicien en transport terrestre
• Pilote de flux
• Traffic manager
• Affréteur national et international
• Responsable de service camionnage

Validation

Le « Technicien Supérieur en Transports Terrestres de Marchandises » est un titre professionnel de niveau III ( Bac+2), certifié par l’Etat ( JO du 12 mars 2015) et inscrit au RNCP ( répertoire National des Compétences Professionnelles)


Dans quelles écoles FDG?

Technicien supérieur en Méthodes et Exploitation Logistique

Pré-requis

Toute personne titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau IV (BAC), ou justifiant d’un suivi de formation de niveau IV.

Objectif

-  "Piloter les activités du site logistique.
-  Elaborer et mettre en œuvre des solutions techniques en réponse aux besoins du site logistique, y compris en anglais."

Programme

Concepts et environnement logistique
Techniques de recherche d’emploi
Techniques informatiques
Piloter les activités du site logistique
Elaborer et mettre en œuvre des solutions techniques en réponse aux besoins du site logistique, y compris en anglais
Finalisation du Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (D.S.P.P.) et préparation à la présentation orale des annexes du DSPP
Epreuve de synthèse

Validation

► Titre Professionnel de Technicien(ne) Supérieur(e) en Méthodes et Exploitation Logistique de niveau III (BAC+2), inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (R.N.C.P.) sous le n° : 1901

En cas d'échec au Titre, possibilité de délivrance de Certificat de Compétences Professionnelles (C.C.P.)  suite à la délibération du jury. Le candidat aura  la possibilité de s'inscrire sur un autre examen afin de repasser le C.C.P. manquant.

► Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES®) des chariots de catégories 1, 3 et 5 conformément à la Recommandation CNAMTS R. 389

Vendeur conseil en voyages d'affaires et de tourisme

Pré-requis

Etre titulaire d'un diplôme de niveau IV (Bac, Bac Pro, DAEU, ...)

Objectif

Mettre en œuvre les activités et les opérations liées à l’emploi d’un Vendeur Conseil en Voyages d’Affaires et de Tourisme :

- Sélectionner et réserver les prestations nécessaires à un voyage.
- Vendre des voyages.
- Construire et commercialiser des voyages.

Programme

    Sélectionner et réserver les prestations nécessaires à un voyage

    Vendre des voyages

    Construire et commercialiser des voyages

    Module de synthèse et Epreuves finales d’évaluation des compétences professionnelles

Soit une durée en centre de formation de 910 heures (26 semaines)
et une période en entreprise de 280 heures (8 semaines)

Pour une durée totale de 1 190 heures.

Validation

Titre Certifié de Vendeur Conseil en Voyages d’Affaires et de Tourisme enregistré au niveau III dans le  Répertoire National des Certifications Professionnelles

Code titre RNCP : 4034

Cette formation valide un diplôme de niveau III (Bac+2)

Formation éligible au CPF pour tout Demandeur d'Emploi : code CPF 131 030


Dans quelles écoles FDG?

Technicien supérieur Transports de Personnes

Pré-requis

- Etre titulaire d’un titre ou diplôme de niveau IV (Baccalauréat ou équivalent) ou justifier d’un titre ou formation de niveau inférieur complété d’une expérience probante au sein d’une entreprise de ce secteur d’activité

- Etre admis dans les 2 cas aux tests d’évaluation des pré-requis.

Objectif

- Organiser le travail des conducteurs et déterminer les solutions techniques permettant le transport de voyageurs dans un souci d’optimisation économique et de qualité de service.
- Suivre au quotidien le déroulement des opérations de transport routier de personnes.

Programme

ORGANISER ET PLANIFIER LES MOYENS TECHNIQUES ET HUMAINS PERMETTANT LE TRANSPORT ROUTIER DE PERSONNES

L’environnement des transports routiers de voyageurs (économique, juridique, social et technique)
Les techniques du graphicage en urbain
Les techniques d’habillage en urbain
Les techniques du graphicage et habillage en interurbain
La planification des services en transport urbain
La planification des services en transport interurbain
La réglementation sociale en transport urbain et interurbain
Qualité, argumentation technique
Informatique professionnelle
Bureautique
Langue étrangère appliquée
Techniques de communication
Gestion économique et analyse des couts
Création de voyage
Témoignages et visite d’entreprise
DSPP
Révision et entrainement ECF
ECF (Evaluation en Cours de Formation) et contrôle de connaissances

SUIVRE AU QUOTIDIEN LE DEROULEMENT DES OPERATIONS DE TRANSPORT ROUTIER DE PERSONNES

La gestion des aléas de planification
Le contrôle des documents d’exploitation
La prépaie des conducteurs
Management
Langue étrangère appliquée
Gestion économique et comptable
Le document unique
DSPP
Révision et entrainement ECF
ECF (Evaluation en Cours de Formation) et contrôle de connaissances
Module de synthèse
EECP

Validation

Attestation de présence.
Attestation de fin de formation remise au participant.
Titre professionnel Technicien Supérieur en Transports de Personnes (TSTP) de niveau III.
Code titre RNCP : 4033.
Si échec au titre, possibilité de délivrance de CCP suite à la délibération du jury.

Le titre permet d'obtenir par équivalence l'attestation de capacité professionnelle permettant l'exercice de la profession de transporteur public routier de personnes (Décision du 2 janvier 2013 BO du 25 janvier 2013).


Dans quelles écoles FDG?

BTS Maintenance Véhicules du Transport Routier

Pré-requis

Etre âgé de 16 à moins de 26 ans et être titulaire d'un BAC d'une filière mécanique ou BAC STI.
 

Objectif

Ce diplôme vous permet d'acquérir des compétences dans différents domaines :

    L'accueil et la réception de clientèle,

    Le diagnostic des dysfonctionnements des véhicules,

    L'organisation des interventions de maintenance,

    L'animation et l'encadrement des équipes d'intervention.
 

Programme

Enseignements généraux :

Mathématiques,  Français,  Langues vivantes, Sciences Physiques et appliquées et  Informatique.

Enseignements professionnels :

Analyse fonctionnelle, structurelle et mécanique, Communication,  Gestion de la relation de service, Organisation de la maintenance et de l’après-vente, Technologie et intervention sur véhicule, Marketing commercial.
 

Validation

Diplôme niveau III de l'Education Nationale : B.T.S. Après-Vente Automobile - option Véhicules Industriels

Les + de l'AFTRAL

Des possibilités de logement en internat.


Dans quelles écoles FDG?

BAC+ 4

Manager Transports et Logistique

Objectif

L'organisation des cours permet de poursuivre parallèlement une activité professionnelle. Il existe une possibilité de suivre la formation par apprentissage en coopération avec le CFA AFTRAL (Tremblay sur Mauldre). Pas de frais de scolarité dans le cadre de l'apprentissage.

Programme

- Enseignements généraux (anglais, économie, gestion …) - Enseignement par modes de transport - Enseignements logistiques - Enseignements spécialisés (douanes, assurances...)

Validation

Titre EST “Manager Transports et Logistique”, certifié au
niveau II (équivalent BAC + 4, master 1) enregistré au Répertoire
National des Certifications Professionnelles, depuis l’Arrêté
du 5 avril 2012.
Il donne droit aux attestations de capacité suivantes :
• Attestation de capacité à l’exercice de la profession
de commissionnaire de transport,
• Certificat de capacité professionnelle au transport national
et international de marchandises par route,
• Justificatif de capacité professionnelle au transport
de marchandises avec des véhicules légers,
• Certificat de capacité professionnelle de transport de personnes
par route,
• Attestation de capacité de l’exercice de la profession de courtier
du fret fluvial.


Dans quelles écoles FDG?

BAC+ 5

Manager Transport Logistique Commerce International

Devenir le/la spécialiste de la supply chain à l’international

Reconnue par l’Etat par un titre certifié de niveau I (Bac+5 équivalent au Master), la formation MTLCI, par son contenu très professionnel permet une intégration rapide en entreprise.
3 statuts possibles :

-  temps plein (statut étudiant) : 24 mois de formation et 6 mois de stage
-  Alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation selon l’école) : 24 mois
- Temps plein la 1ère année et alternance la 2ème année

Objectif :

Donner aux étudiants/alternants une véritable vision globale des opérations de commerce international par la maîtrise de compétences commerciale, logistique et transport.
A la fin du cursus, l’étudiant sera en mesure de :
• Définir et conduire la stratégie de l’ensemble des opérations de transport, stockage, distribution et dédouanement des marchandises
• Maîtriser tous les aspects de la chaîne logistique internationale
• Respecter les objectifs de compétitivité des entreprises sur les marchés extérieurs.

Programme :

La pédagogie est essentiellement basée sur la réalisation de mises en situation professionnelles, véritables problématiques d’entreprise.
De nombreux cours sont réalisés en anglais.

Année 1 :

• Maîtriser les fondamentaux en transport, logistique et commerce international
• Optimiser la supply chain en national ou à l’international
• Prospecter, négocier et sécuriser l’offre commerciale à l’international
• Gérer les ressources financières et humaines

Année 2 :

La 2ème année s’articule autour de 3 mises en situation professionnelles majeures :
• Intégrer les critères de performance et les facteurs de risque des opérations de commerce international
• Répondre à un appel d’offres logistique complexe : achat et négociation
• Elaborer une stratégie supply chain internationale

Matières transverses
Management et coaching individualisé, conférences, Anglais, LVII, bureautique et systèmes d’information.
Les plus de la formation :
En sa qualité d’école professionnelle, l’ISTELI permet à ses étudiants d’obtenir, soit par équivalence, soit après réussite à un examen, des certificats professionnels reconnus et particulièrement appréciés en entreprises :

• Attestation de capacité Commissionnaire de transport
• Attestation de capacité Transport de marchandises
• IATA Introductory Course (diplôme aérien international dispensé en anglais et délivré par IATA Montréal), selon le projet professionnel
• TOEIC ou BEST : Diplôme d’anglais de la Chambre de Commerce Franco Britannique ( Option Transport Logistique)
• Attestation CCEF
• Certification Voltaire
• Projets réalisés en partenariat avec des entreprises

Validation

• évaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels du secteur transport - logistique.
Ce titre Bac+5 (niveau I) est certifié par l’Etat et enregistré au RNCP (Répertoire National des Compétences Professionnelles).

Admission :

• Etre titulaire d’un bac +3 / 4 (licence, Master1 …)
• Réussir les tests d’entrée.

Les métiers visés en entreprise

Quels métiers ?

Il s’agit de postes clef occupés dans des entreprises de transport routier, aérien ou maritime, chez des prestataires logistiques ou dans des entreprises industrielles ou commerciales.
• Directeur des opérations de transport et logistique internationale
• Responsable projet de développement à l’international
• Responsable d’agence en France ou à l’étranger
• Supply Chain Manager

Quelles qualités ?

• Aisance relationnelle tant en interne avec les collaborateurs qu’en externe avec les clients
• Capacité à manager
• Sens des responsabilités et rigueur
• Capacité d’organisation
• Ecoute et réactivité


Dans quelles écoles FDG?

Manager des Opérations et Processus Logistiques

Devenir manager des opérations et process logistiques

Le MOPL est une formation de niveau Bac+5, dont le contenu exclusivement professionnel permet une intégration rapide en entreprise dès la sortie du cursus.
La formation se déroule en alternance à l’ISTELI Paris en 2 ans.

Objectif :

Concevoir des stratégies globales de la chaîne logistique.
A la fin du cursus, l’étudiant sera en mesure de définir et piloter des solutions logistiques et d’en mesurer et optimiser la performance économique.

Programme :

La pédagogie est essentiellement basée sur des mises en situation professionnelles, véritables problématiques d’entreprise
De nombreux cours sont réalisés en anglais.

Année 1 : Analyse de la stratégie logistique
• Outils prévisionnels appliqués à la logistique
• Stratégie d’entreprise et supply chain management
• Systèmes d’information logistique et digitalisation de la supply chain
• Audit des processus logistiques
• Diagnostic de la supply chain
• Management des organisations logistiques
• Risk Management

Année 2 : Elaboration et mise en œuvre des solutions logistiques et mesure de la performance économique
La 2ème année s’articule autour de 2 modules :

1- Elaboration et mise en œuvre des solutions logistiques de la chaîne

• Gestion de la relation client
• Outils et techniques de la gestion de projet
• Techniques de conduite de la gestion du changement
• Gestion des risques financiers
• Pilotage des flux industriels
• Planification de la distribution
• Management de la sécurité et des risques professionnels
• Gestion financière d’un projet

2- Mesure de la performance économique des solutions logistiques
• Contrôle de gestion de la logistique
• Key Performance Indicators
• Gestion sociale et droit du travail
• Techniques de communication

Matières transverses
Management et coaching individualisé, conférences, Anglais, outils informatiques

Les plus de la formation :

En sa qualité d’école professionnelle, l’ISTELI permet d’obtenir, soit par équivalence, soit après réussite à un examen, des certificats professionnels reconnus et particulièrement appréciés en entreprise :
• Certification green belt en Lean
• Certification Six Sigma
• BSCM de l’APICS
• TOEIC
• Certification Voltaire

Validation

• évaluation intermédiaire à la fin de chaque module
•  examen final devant un jury composé de professionnels du secteur logistique.

Admission :

• Etre titulaire d’un bac +3 / 4 (licence, Master1 …)
• Réussir les tests d’entrée.

Les métiers visés en entreprise

Quels métiers ?

Il s’agit de postes clef occupés dans des entreprises prestataires logistiques et/ou des entreprises industrielles.
• Directeur de site logistique
• Responsable des études logistiques
• Ingénieur logistique
• Chef de projet logistique …

Quelles qualités ?

• Aisance relationnelle tant en interne avec les collaborateurs qu’en externe avec les clients
• Capacité à manager
• Sens des responsabilités et rigueur
• Capacité d’organisation


Dans quelles écoles FDG?